Arts/Sciences #20: boredomresearch

Mercredi, 5 Avril 2017 | 20:00 - 22:00
Arts/Sciences #20: boredomresearch
Conférence: Bio-inspired Fragility and Technological Advancement

Depuis vingt ans, boredomresearch développent une pratique artistique dans laquelle ils tentent d'appréhender le monde naturel par le medium des technologies informatiques. Ce travail les a éveillé à la fragilité et la sensibilité de tout système complexe, en particulier des systèmes qui subviennent aux besoin de l'humanité.

Leur dernier projet, Robots in Distress, poursuit cette exploration des systèmes inspirés de la nature, et étudie les stratégies utilisées face à un monde de plus en plus déstabilisé par l'activité humaine. En collaboration avec l'Artificial Life Lab (Karl-Franzens-Universität Graz, Autriche), boredomresearch ont entamé en 2016 la création de robots construits à partir des mêmes déchets plastiques qui polluent de nombreux environnements marins.

Ce travail en coopération avec des biologistes et des ingénieurs offre de nouvelles perspectives sur une problématique plus large : notre tendance à mettre en œuvre des solutions de plus en plus complexes pour répondre aux défis de la crise environnementale. boredomresearch y répondent par la poursuite d'une recherche de pointe sur des réseaux neuronaux augmentés par une hormone artificielle, permettant de créer des agents autonomes potentiellement capables d'éprouver un sentiment de découragement.

La création d'une robotique émotionnelle peut-elle également mettre en évidence une vulnérabilité ? Par exemple, pouvons-nous ajouter à notre arsenal technologique la robustesse de la robotique en essaim sans l'accompagner d'une conscience accrue de la crise majeure touchant les abeilles, l'organisme le plus associé à cette notion d'essaim ?

Dans leur présentation, boredomresearch proposeront une nouvelle vision de l'innovation technologique qui prend en compte la fragilité de l'environnement qui lui permet d'exister.

À propos de boredomresearch

boredomresearch is a collaboration between British artists Vicky Isley and Paul Smith, their work benefits from a long lasting fascination in the mechanics of the biological world which they explore using contemporary technology. Their work transcends boundaries between art, science and society, with previous projects exploring topics including: the intricate biological signatures of neural activity, the frontiers of disease modeling and our cultural obsession with speed.

boredomresearch have been working in collaboration with world leading science institutions across Europe creating artworks developed from their ground breaking research. Their recent collaboration with Dr Paddy Brock, a mathematical modeler at the Institute of Biodiversity Animal Health and Comparative Medicine at the University of Glasgow led towards the creation of AfterGlow a new representation of a malaria infection transmission scenario which was awarded in September 2016 the Lumen Prize moving image award.

 

The art of boredomresearch opens channels for meaningful dialogue and engagement between public and scientific domains. For example, their work Real Snail Mail (the world’s first webmail service to use real snails) challenging our cultural obsession with speed, received worldwide attention, including: BBC, TIME Magazine, New Scientist and Discovery Channel Canada.

The artworks of boredomresearch are in collections around the world including the British Council and Borusan Contemporary Art Collection, Istanbul. Recent international exhibitions include: Balance Unbalance 2016, Manizales; Bio-Art 2015, Seoul; ISEA 2015, Vancouver; TRANSITIO MX_06 Electronic Arts & Video Festival, Mexico City in 2015; Soft Control: Art, Science and the Technological Unconscious, Slovenia in 2012 and Gateways, House of Electronic Arts, Basel in 2012.

www.boredomresearch.net

Galerie Média