CreativeFab 2014

13 Mars - 23 Mai 2014
CreativeFab 2014
ERG (École de Recherche Graphique)

Fidèle à sa pédagogie ouverte, l'ERG a voulu un workshop ouvert aux étudiants de toutes options et toutes années confondues. Durant quatre jours, les étudiants de l’ERG se sont familiarisés aux nouveaux modes de fabrication tels que l’impression 3D, le laser cutter, la fraiseuse CNC.

Une occasion d'expérimenter les nouvelles technologies dans toutes les directions: typographie, illustration, recherche de travaux de sculptures et installations liée à la découpe des matériaux en bois et plexi, gravure numérique à la découpeuse laser, la modélisation 3D avec processing, etc. Cette mixture a permis de jouer avec le volume et donner forme à des objets existant que dans l’espace numérique.


TRIBAL FACES est un projet débuté en 2012 partant d'une recherche sur les maquillages tribaux et leur signification.

Ce travail s'articule en trois points. Tout d'abord, trente portraits dont le maquillage et la photograhie ont été réalisés par l'artiste en 2012.

Deuxièmement, un travail de lino- gravure réalisé au FabLab.iMAL avec six portraits repris en accompagnement d'un fanzine présenté à l'ED, le salon de la micro-édition à Bruxelles. Le fanzine fonctionne comme un objet d'archive. Il engage un questionnement sur la superposition, l'effacement et le multiple.

Troisièmement, la création de masques en plexiglas au FabLab.iMAL en partant des portraits. Comme une vision d'un futur parallèle où les dessins tribaux seraient ou reviendraient à l'actualité différemment.

Normoglyphe
Au départ de ce projet une récolte de formes au travers d’excursions dans les villes de Bruxelles et Breda. Cette collecte établit un état des lieux subjectif du patrimoine formel de ces villes. Des matrices en bois reprenant ces formes permettent l’appropriation par le gaufrage. Ces matrices permettent de composer des cartographies subjectives.

Véloglyphe
Le Véloglyphe est un dispositif d’affichage et de performance mobile qui permet à son utilisateur de produire et de diffuser de l’information lors de ses déambulations, interpelant ainsi les passants. Il se décline (couleur, drapeaux, sonnette… ) selon la nature du message que la manifestation souhaite véhiculer. Ce système d’affichage, parfaitement intégré à l’environnement urbain, favorise une communication de proximité avec le public : mobile, original et dynamique, il permet de relier les différents lieux où se déroule l’événement. Ce dispositif invite à suivre une piste vagabonde de signes, de la rue à l’évènement, jusqu’aux lieux et personnes qui l’animent. Projet mené avec l’aide de Mao, Rémi, Maxime Traboul et Valentin Guillaume

Projet sur la typographie en collaboration avec Noémie Courtois.

Recherche sur des lettres composé à partir de règles particuliers, lié à celles de la constructions des métropoles.

Elles sont dessiner en forme polygone, et la surface a été déconstruite en ordre de la monter en SketchUp, pour arriver à une forme proche d'une skyline.

La phrase écrite est tiré du texte „règles pour le parc humain, Une lettre en réponse à la Lettre sur l'Humanisme de Heidegger" de Peter Sloterdijk.