Generator.x 3.0 : from code to atoms

18 Février - 26 Février 2012
Generator.x 3.0 : from code to atoms
FabLab@iMAL

En 2012, iMAL, Center for Digital Cultures and Technology, ouvrira le premier FabLab créatif de Bruxelles.

Un Fab Lab (fabrication laboratory) est un atelier composé de machines-outils pilotées par ordinateur et nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) et pouvant fabriquer rapidement et à la demande des biens de nature variée (pièces et mécanismes divers, objets de design, vêtements, etc.). Un FabLab permet de réaliser à partir d'informations numériques des objets physiques dans des tailles et matériaux divers, dans le but de pouvoir fabriquer presque tout ce que l'on veut. Ceci comprend entre autres des objets physiques jusqu'ici habituellement issus de la fabrication en masse par les processus hautement technologiques de la production industrielle.

Bien que les FabLabs soient encore loin de concurrencer la production manufacturière à grande échelle, ils ont déjà démontré tout leur potentiel en donnant la capacité à des individus de créer pour leurs propres besoins des objets et dispositifs innovants, élégants ou ingénieux. Ces créations, pièces uniques ou produites à la demande, ont l'avantage d'être adaptées et adaptables au besoins locaux ou personnels, qualités irréalisables ou économiquement pas rentables par la production de masse (from wikipedia.org)

Pour iMAL, ouvrir ce FabLab est une évidence: cela fait partie de nos missions que de proposer des services innovants aux créatifs de Bruxelles, qu'ils soient artistes, designers, développeurs, bricoleurs, ou tout simplement citoyens curieux et prêts à expérimenter et apprendre.
Nous pensons aussi que les technologies de Fabrication Numérique sont le début d'un changement radical dans la façon dont les objets physiques sont conçus et fabriqués, une évolution (peut-être une révolution) apportant de nouveaux processus de design participatifs et ouverts où les approches open source à la fabrication des objets sont potentielles de développement d'objets physiques nouveaux, innovants, utiles ou/et beaux, produits en fonction des besoins de chacun et des ressources durables.

Après le succès du mouvement free/libre/open-source (FLOSS) pour le logiciel et l'électronique (ex. Arduino), nous entrons dans l'âge de l'objet matériel Open Source (Open Source Hardware). Les pratiques de bricolage et DIY (Do It Yourself) explosent grâce à Internet et les communautés en ligne en même temps que l'omniprésence des technologies numériques électroniques et bon marché. L'approche Open Source pour les objets va entraîner un changement radical dans la façon dont nous les concevons et les produisons, ouvrant l'ère de l'open fabrication et de l'open design. De plus en plus, les objets seront produits localement directement par les usagers dans des processus ouverts et participatifs, avec partage en ligne des savoirs et pratiques, des plans d'objets et des plans de machines... Avec l'espoir peut-être de mener à des innovations sociales et industrielles pour et par les communautés d'usagers.

Le FabLab d'iMAL sera le second FabLab artistique en Belgique après celui de Gand (Timelab). Il s'ouvrira au public au 4ième trimestre 2012.

Le FabLab BRU à iMAL a reçu pour son démarrage le soutien de la Commission communautaire française (Cocof) et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (secteur Culture). Le workshop de Marius Watz reçoit le soutien de la Région de Bruxelles-Capitale.

 

Pour plus d'infos sur FabLab et Fabrication Numérique, voir le rapport d'iMAL (Octobre 2011) téléchargeable ici.