Interac wearing: ballades augmentées dans la ville

donderdag, 26 mei 2011 | 16:00 - 20:30
Interac wearing: ballades augmentées dans la ville
Démo publique par Experientiæ Electricae

Le projet interac wearing est composé de multiples costumes communicant le rythme de marche de leurs utilisateurs. Chacun ayant son existence propre en tant qu'objet artistique, ils sont tous localisés les uns par rapport aux autres (sans positionnement spatial) pour engendrer un système de relations. Leur mise en réseau fait émerger un environnement à l'échelle de la ville aboutissant à la création d'œuvres multimédia basées sur des interactions collectives et environnementales.

Durant cet après-midi de présentation à l'issue de sa résidence à iMAL, Natacha Roussel (FR), membre du collectif Experientiæ Electricae, vous invite à revêtir leurs combinaisons communicantes et à faire l'expérience de la ville dans un nouvel environnement sonore lié à votre comportement de marche en groupe.

En parallèle, le public à iMAL peut suivre en direct une composition sonore (Aymeric De Tapol) et visuelle pilotée par les déplacements des participants. Cette résidence est en collaboration avec Vincent Roudaut (programmation).

Attention, il est nécessaire de réserver votre combinaison via le formulaire en ligne.

A propos de Experientiæ Electricae

Collectif multi-professionnel de création numérique impliquant des développements parallèles et complémentaires tant artistiques que dans les domaines du Design et de l'électronique.
Experientiae Electricae intègre des technologies rendues accessibles à l'heure de la miniaturisation/mondialisation, pour une appropriation artistique et critique. Son esthétique minimaliste tend à composer à partir d'une multitude d'éléments qu'ils manipulent pour en développer la connectivité.

Natacha Roussel a mené une pratique indépendante au Québec, elle y est active dans les centres d’art et dans le milieu universitaire, puis en 2003 elle co-fonde Experientiæ Electricae, associée à Michael Roy  qui prend en charge les developpements technologiques. En 2005 elle s’installe à nouveau en France et en 2008 à Paris. Elle y  reprend une  pratique artistique présentée à Paris et à l’international, ainsi qu'une recherche théorique au Planetary Collegium (UK) accompagnée par plusieurs publications.

Media Galerij

Teaser pic credit: Experientae electricae
Media gallery: iMAL

Credits

Interac-wearing a été réalisé à l'aide d'une bourse du conseil des arts du Canada en 2009 et d'une bourse du programme art et science de Artel 91.